AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pawns & Rooks

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Pawns & Rooks   Mar 6 Juil - 5:07


Incorruptible coryphée

avatar

→ MESSAGES : 91
→ CITOYENNETÉ DEPUIS : 10/08/2009


Incorruptible coryphée


Pawns & Rooks
ain't no rest for the wicked


Singuliers. Ils arpentent les rues par centaines, se noyant dans leur vie pitoyable et mécanique. Et s'il s'avère que leur existence n'est pas toujours misérable, c'est bien parce qu'ils se gavent de sensations arrachées ça et là au rythme des cuites et des soirées bien camées. Pas de pitié, pas de repentir pour les pauvres pions qui se battent pour se frayer une place jusqu'au Roi et à la Reine de l'échiquier. La plupart, d'ailleurs, n'arriveront jamais au quart du parcours et finiront comme nourriture à divers rongeurs dans les ruelles de la basse ville, deux balles dans la nuque et une horrible grimace de terreur imprimée sur la figure. Quelle façon admirable de finir sa vie. On pleure quelques jours et ils sont oubliés et aussitôt remplacés par d'autres misérables parasites dans leur genre. Pas de pitié pour les pions. Qu'on les laisse s'entretuer : voilà la devise des hautes sphères administratives manipulées par les mains gantées de Queen Black et de King White.

LIBRE ; RÉSERVÉ ; PRIS
« Les Trois Vengeresses » [GEMMA ATERTON / SIRI TOLLEROD / LILY COLE]
« The Brain » [STAS SVETLICHNYY]
« The Hand » [JUSTIN CHATWIN]
« The Ferret » [MICHAEL PITT]



Dernière édition par Helter Skelter le Jeu 23 Déc - 4:10, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://helter-s.forumactif.com
MessageSujet: Re: Pawns & Rooks   Ven 6 Aoû - 18:00


Incorruptible coryphée

avatar

→ MESSAGES : 91
→ CITOYENNETÉ DEPUIS : 10/08/2009


Incorruptible coryphée



Veuillez passer votre souris sur le nom de la personne.

LES TROIS VENGERESSES
NIGHT / SLAWN / DIAMOND

Libre ; Réservé(e) ; Pris(e)

Featuring : Gemma Aterton / Siri Tollerod / Lily Cole.
Âge : Variable.
Occupation : Vengeresses.
Groupe : Pawns.




© asthenia / rokku / cherrylips


B I O G R A P H I E
LES PRÉNOMS & NOMS SONT LIBRES. SEULS LES SURNOMS SONT INDIQUÉS PLUS HAUT.
Une bande de nanas ? Des vengeresses ? Elles se vengent de quoi ? Ce sont les questions les plus souvent posées, quand les quidams ne font pas que rire de la situation. Ouais, c'est vrai, qu'est-ce qui a poussé ces filles à former une bande ? Personne ne connaît l'histoire de chacune, ni comment elles se sont rencontrées, mais beaucoup disent qu'elles ont vu un être cher assassiné sauvagement par les criminels de La City. Apparemment, elles essaient de retrouver les assassins de l'être cher en nettoyant la ville de toute la crasse criminelle qui recouvre chaque recoin de la basse ville. Même si cela pourrait paraître un peu loufoque pour certains, d'autres, appuient ces justicières et sont même solidaires envers elles. Leur popularité grandissante, au lieu de les avantager, n'a fait qu'attirer le regard des autorités qui se sont mis en tête de capturer ces femmes qui troublent l'ordre public selon leurs dires. Faut dire qu'ils ont sans doute un complexe d'infériorité, puisque les trois justicières ont mis K.O. en trois mois beaucoup plus de criminels que les policiers en ont mis durant les deux dernières années. Résultat : des affiches montrant les trois demoiselles sont placardées dans toute La City et une récompense est promise à celui qui ramènera les justicières au poste. Alors pour les trois complices, la vie est devenue un peu plus difficile ces temps-ci, puisqu'elles ne peuvent plus se fier à personne. L'argent corrompt bien des gens. Pas contentes d'avoir déjà les flics aux fesses, les vengeresses ont décidé de faire un coup d'éclat en volant une cargaison de diamants en départance de Queen Black Inc. Dans un élan de générosité, elles ont distribué l'argent aux pauvres du quartier. Qui a dit que Robin des Bois c'était terminé ? Seulement voilà, elles sont maintenant recherchées par les autorités et les sbires de Queen Black. Et c'est pas très amusant une vie passée dans la clandestinité. Mais voilà que King White s'en mêle. Lui, de son côté, est heureux des prouesses des trois justicières et tente de les contacter pour leur offrir de travailler pour lui, seulement, les trois ne s'entendent pas du tout sur l'avenir du trio. Alors qu'une voudrait travailler pour King White, les deux autres sont plutôt réticentes...



L I E N S


EDWARD « KING » WHITE — Quoi de mieux pour mettre la hache dans une si belle complicité que d'introduire un peu de polémique dans le rang de nos trois justicières ? Il faut dire que la proposition de King est alléchante : un salaire à vous faire saliver jusqu'à votre retraite, une protection sans bornes qui vous assure de ne plus être harcelé par la brigade de «dégustateurs de doghnuts» de la ville et, surtout, la fin de la clandestinité. Mais la cupidité est dangereuse, puisqu'elle éloigne nos trois justicières du but qu'elles s'étaient donné : débarrasser cette ville de toute la vermine criminelle qui infeste ses quartiers...Voilà que leur beau projet altruiste se transformerait en terrorisme. Mais le doute a été semé par King qui se pourlèche les babines dans son quartier général ; peu importe la décision des vengeresses, King est gagnant sur les deux points : soit il obtient leur savoir-faire pour saper sa vieille ennemie, soit il détruit ce groupe de féministes qui envoient chaque jour ses soldats manger les pissenlits par la racine.


NARCISSE « THE FERRET » COLYTON — Comment est-ce que vous croyiez que les trois demoiselles ont pu subtiliser autant de pierres précieuses à Queen B. ? En claquant des doigts ? En frottant une lampe ? Non, elles ont fait appel à la crème de la crème en ce qui concerne l'invasion de domicile : le Furet. Pas que leur collaboration ait été de gaité de coeur, elles n'avaient pas le choix de se rendre aussi bas pour accomplir leur larcin. Faut dire que Narcisse Colyton n'est pas un accolyte très agréable et il s'est montré plutôt radin en ce qui concerne son salaire (pas la peine de parler de son grand sens du tact et de sa façon plutôt déplaisante de faire allusion aux «charmes» féminins comme mode de paiment). Mais, en général, le parasite les a bien aidées et elles comptent bien lui rendre la pareille.


Dernière édition par Helter Skelter le Jeu 23 Déc - 3:46, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://helter-s.forumactif.com
MessageSujet: Re: Pawns & Rooks   Ven 6 Aoû - 18:08


Incorruptible coryphée

avatar

→ MESSAGES : 91
→ CITOYENNETÉ DEPUIS : 10/08/2009


Incorruptible coryphée



Veuillez passer votre souris sur le nom de la personne.


BIOGRAPHIE DE SEVERIN ET DE SIX WEST


À la seule mention des Frères West, tous les quidams qui entreposent leur sale carcasse au Seventh Square se lèvent, couteaux et dents dehors, prêts à vous arracher la tête. Pourquoi donc deux jeunes merdeux sont-ils au coeur d'une si vive réaction ? Facile : parce qu'ils ont plumé la moitié de la ville. Et c'est un euphémisme. Parce que rien ne semble arrêter les deux orphelins qui ont roulé leur bosse à travers tout le pays, cavalant comme des bandits leur corps frêle et enfantin de foyer d'accueil en foyer d'accueil. Pas qu'on n'ait pas voulu de deux charmants chérubins aux visages angéliques, mais les «jumeaux» étaient retournés à l'orphelinat aussitôt arrivés. Extorsion qu'on disait, arnaque, larcins, mensonges et chantage. Bien rapidement, ils apprirent à leurs dépends qu'ils ne pouvaient faire confiance à personne et qu'ils n'avaient que l'un et l'autre pour se tailler une place dans la vie. Il apparut rapidement que le plus intelligent des deux frères, Severin, était doué pour imaginer les arnaques les plus prolifiques. Arnaques au coeur desquelles se tenait, tout pantois et vulnérable, le charmant Six, qui avait toujours su faire pencher le coeur de ces dames. Le destin était alors tout tracé : Severin montait les plans, Six était l'instrument qui permettait au plan de s'accomplir. De larcins en larcins, les deux inséparables avaient atteint la majorité et aquis un goût prononcé pour le luxe et la richesse. Débarassés des chaînes de l'enfance, ils purent alors consacrer toutes leurs énergies à monter des plans de plus en plus audacieux. Alors que Severin se démarquait par sa ruse et son intelligence cartésienne, Six, lui, rivalisait de charisme et d'une capacité marquée pour le mensonge et le bluff. S'ayant attiré l'antipathie de presque toute La City, on raconte qu'ils se terrent maintenant dans la basse ville, opérant un complexe système de commercialisation de l'arnaque. On ose même chuchoter, dans les ruelles attenantes au Seventh Square, qu'ils projettent de rouler King White et de lui flouer une gargantuesque cagnotte...Mais pour vérifier les dires de ces gens peu recommandables, il vous faudrait déjà trouver les deux gamins...


L I E N S


SIX WEST — L'avorton est son surnom. C'est son petit frère et depuis la mort des parents West, Severin se fait un point d'honneur à protéger son frère. Même si ça passe par une vie de crimes et de vices. Ouais, y'a rien de trop beau pour les frères West ! Faut dire que Severin aime vraiment son frangin, c'est pourquoi il lui a enseigné à faire sa fortune avec des arnaques. Et même s'il le malmène un peu, il lui arrive de vouloir une vie rangée et sécuritaire pour ce gosse. À dire vrai, Severin songe même à une retraite anticipée qui permettrait à son frère de vivre de façon un peu plus respectable...Mais ça, il ne lui a jamais dit. Comme si cet avorton avait besoin de voir son grand frère flancher.


Dernière édition par Helter Skelter le Jeu 23 Déc - 3:37, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://helter-s.forumactif.com
MessageSujet: Re: Pawns & Rooks   Ven 6 Aoû - 18:18


Incorruptible coryphée

avatar

→ MESSAGES : 91
→ CITOYENNETÉ DEPUIS : 10/08/2009


Incorruptible coryphée



Veuillez passer votre souris sur le nom de la personne.


BIOGRAPHIE DE SEVERIN ET DE SIX WEST


À la seule mention des Frères West, tous les quidams qui entreposent leur sale carcasse au Seventh Square se lèvent, couteaux et dents dehors, prêts à vous arracher la tête. Pourquoi donc deux jeunes merdeux sont-ils au coeur d'une si vive réaction ? Facile : parce qu'ils ont plumé la moitié de la ville. Et c'est un euphémisme. Parce que rien ne semble arrêter les deux orphelins qui ont roulé leur bosse à travers tout le pays, cavalant comme des bandits leur corps frêle et enfantin de foyer d'accueil en foyer d'accueil. Pas qu'on n'ait pas voulu de deux charmants chérubins aux visages angéliques, mais les «jumeaux» étaient retournés à l'orphelinat aussitôt arrivés. Extorsion qu'on disait, arnaque, larcins, mensonges et chantage. Bien rapidement, ils apprirent à leurs dépends qu'ils ne pouvaient faire confiance à personne et qu'ils n'avaient que l'un et l'autre pour se tailler une place dans la vie. Il apparut rapidement que le plus intelligent des deux frères, Severin, était doué pour imaginer les arnaques les plus prolifiques. Arnaques au coeur desquelles se tenait, tout pantois et vulnérable, le charmant Six, qui avait toujours su faire pencher le coeur de ces dames. Le destin était alors tout tracé : Severin montait les plans, Six était l'instrument qui permettait au plan de s'accomplir. De larcins en larcins, les deux inséparables avaient atteint la majorité et aquis un goût prononcé pour le luxe et la richesse. Débarassés des chaînes de l'enfance, ils purent alors consacrer toutes leurs énergies à monter des plans de plus en plus audacieux. Alors que Severin se démarquait par sa ruse et son intelligence cartésienne, Six, lui, rivalisait de charisme et d'une capacité marquée pour le mensonge et le bluff. S'ayant attiré l'antipathie de presque toute La City, on raconte qu'ils se terrent maintenant dans la basse ville, opérant un complexe système de commercialisation de l'arnaque. On ose même chuchoter, dans les ruelles attenantes au Seventh Square, qu'ils projettent de rouler King White et de lui flouer une gargantuesque cagnotte...Mais pour vérifier les dires de ces gens peu recommandables, il vous faudrait déjà trouver les deux gamins...




L I E N S


SEVERIN WEST — Son jumeau parasite, comme il aime l'appeller. C'est son frangin, son père, son meilleur ami, son complice et son partenaire d'arnaques. Les deux frères s'entendent comme larrons en foire, y'a pas à dire ! Faut avoir une certaine chimie pour faire des arnaques aussi parfaites et les deux frères West sont l'exemple typique d'une réaction hautement toxique. Un cocktail explosif de ruse, d'intelligence et d'une certaine dose de charme. Mais dans le couple, c'est Severin qui décide et Six se contente de suivre les ordres et de mettre son charisme à profit. Après tout, tout ce qui l'intéresse, lui, c'est bien les filles et le blé. Plus le champagne coule à flôt, plus Six est ravi.


Dernière édition par Helter Skelter le Jeu 23 Déc - 4:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://helter-s.forumactif.com
MessageSujet: Re: Pawns & Rooks   Mer 11 Aoû - 14:32


Incorruptible coryphée

avatar

→ MESSAGES : 91
→ CITOYENNETÉ DEPUIS : 10/08/2009


Incorruptible coryphée



Veuillez passer votre souris sur le nom de la personne.



Un père vautré devant le téléviseur, une bière vissée à la main et une mère qui s'envoie tous les copains de son fils, voilà une recette qui donne une créature qu'on ne s'efforce même plus de qualifier tellement elle vous répugne. Narcisse Colyton n'aurait pas dû avoir un tel départ, certes, et tous s'accordent pour dire que son passé n'est franchement pas très rose, mais de là à avoir tourné de cette façon : il y a tout une étape à franchir. La seule mention du Furet réussit à faire se hérisser vos poils et un reflux acide vient troubler votre quiétude intestinale. Connu comme étant le plus grand parasite que l'humanité ait porté, vous imaginez mal qu'une telle loque arpente encore les rues de La City alors que des gens respectables sont descendus à chaque coin de rue. Malheureusement, tout ne fonctionne pas au karma, puisque si c'était le cas, Narcisse aurait passé l'arme à gauche depuis longtemps. Pas content de demander la charité à d'honnêtes gens qui, s'ils refusent de lui donner quelques pièces vont voir leur maison saccagée et leur argenterie volée par le plus grand salaud que la nature ait engendré, il traîne aussi dans les bars où il giffle les filles réticentes à ses avances, s'il n'est pas déjà dans une ruelle, complètement stone. Il fait en plus preuve d'une arrogance sans bornes même en présence des forces de Queen Black ou de King White et ne se cache même pas pour uriner sur la brique immaculée de leurs sièges sociaux. Puisque Narcisse exècre la société, exècre la race humaine et se conduit comme un vériable danger public à la moindre pulsion. S'ajoutent à son interminable liste de défauts sa misogynie, son imprévisibilité légendaire, sa toxicomanie envahissante et son amour de la souffrance d'autrui. Malgré le dégoût qu'il inspire à tous les êtres humains qui croisent sa route, il est la personne toute attitrée pour ce qui est de pénétrer dans tous les systèmes informatiques inimaginables et d'entrer par effraction sans se faire repérer. Après tout, on ne le surnomme pas le Furet pour rien.



L I E N S


LES TROIS VENGERESSES — Trois filles. De jolies filles. Rien qu'en y repensant, Narcisse a des envies pressantes. Avoir à jouer le sauveur pour ses garces lui a plu énormément et le blé qu'il en a tiré lui permet de s'envoyer quelques grammes d'opium derrière la cravate. La collaboration avec les trois nanas dont tout le monde parle l'a rendu quelque peu euphorique et il compte bien ne pas en rester là avec les trois tigresses. La perspective d'une petite orgie en règle lui travaille le pantalon et il ne cesse de se repasser les scénarios les plus crades dans la tête. Mais voilà qu'alors qu'ils repense à leur petite escapade nocturne, une idée lui vient en tête : et s'il proposait à Queen de dénoncer les trois nanas en échange d'une poignée de billets verts et de sa ration de coke quotidienne ? Encore mieux : et s'il proposait à Queen de lui apporter les trois chiennes en laisse en échange d'en garder une pour assouvir ses plus bas instincts ? Il n'osera pas vous croyiez ? C'est que vous connaissez mal le Furet.

SANTANA « QUEEN » BLACK — La jolie dame dans son palais d'or lui a tout de suite plû. Il n'en faut pas beaucoup pour exciter les sens du Furet qui sait flairer une bonne affaire. Et le partenariat qui s'annonce avec la Reine semble pouvoir lui valoir une somme considérable et assez de drogue pour s'éclater jusqu'au firmament. En plus, si le Furet reçoit la divine protection, il n'aura plus à se sauver les fesses à chaque fois qu'une envie de détruire la propriété publique lui prend. Mais ce qui l'intéresse le plus dans cette histoire, mis à part les tonnes de filles qui vont se vautrer à ses pieds, c'est d'introduire autant de chaos dans un système auquel il n'appartient même pas. Puisque de regarder le monde des autres brûler, il n'y a rien de plus jouissif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://helter-s.forumactif.com
MessageSujet: Re: Pawns & Rooks   

Contenu sponsorisé







Revenir en haut Aller en bas
 

Pawns & Rooks

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
― HELTERSKELTER :: 
A THIRST FOR THEORY
 :: 
Sous l'oeil des gratte-ciels
 :: RÔLES VACANTS
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com